Château de la Pommeraye

Département : Calvados

Sur les hauteurs de Clécy, en Suisse Normande, les hameaux perchés ont souvent l’austérité du schiste sombre. Mais à la Pommeraye, un éclat de couleur adoucit cette sévérité. Le château, d’inspiration italienne, a retrouvé une seconde vie grâce à la famille Boudnikoff.

jouer de l’imprévu, ménager ses effets : le château de la Pommeraye s’y entend pour attiser la curiosité. dissimulé par son rideau d’arbres sur les 24 ha du domaine, on ne le découvre qu’une fois le porche franchi. À ce moment, on ne sait plus très bien se situer ? riviera ou normandie ? Le château de la Pommeraye brouille les pistes. Face à sa pièce d’eau, la bâtisse s’inspire librement des villas palladiennes qui font la richesse de la vénétie. enduit saumoné, plan carré, symétrie ordonnée des ouvertures, plantation de palmiers : nous ne sommes plus sous la même latitude. en poussant la porte, on se trouve immédiatement saisi par la luminosité du château. cet effet de clarté est obtenu par un atrium surmonté d’une verrière. spectaculaire !

10 années de travaux
Cette ambiance unique est le fruit d’un long travail. “Au moment de l’achat, je n’ai pas eu franchement de coup de cœur, se souvient Alexandre Boudnikoff. C’est petit à petit que j’ai appris à découvrir la maison et à l’aimer. Elle était occupée par des propriétaires écolos-décalés, qui avaient pour règle de laisser faire la nature. C’est en défrichant le parc que nous avons découvert certains bâtiments.” La reprise en main du château s’est poursuivie par la rénovation intérieure et la décoration des trois chambres d’hôtes et des deux grandes suites de prestige (jusqu’à 85 m2). Alexandre Boudnikoff a beaucoup chiné pour reconstituer le mobilier en se laissant guider par son goût pour le xixe siècle, comme dans la chambre des Fragrances, meublée dans l’esprit napoléon III. chaque chambre propose une mise en scène différente avec des clins d’oeil vers les styles empire, Louis XVI ou gustavien. éclectique ? oui, à la manière d’un cabinet de collectionneur, mais avec une harmonie respectée. Peut-être grâce à ce fi l rouge constitué par les nombreuses peintures et les dessins. des portraits qui forment une galerie de personnages énigmatiques dont on se plaît à imaginer l’histoire oubliée…

 

© Stéphane Maurice

Informations pratiques
ADRESSE
Château de la Pommeraye

14690 La Pommeraye

02 31 69 87 86
TARIFS

Chambres à partir de 195 € pour 2 pers.
spa à 200 m.