B’O Cottage

Département : Orne

Vieille dame aujourd’hui centenaire, Bagnoles-de-l’Orne n’en finit plus de se réinventer. Après le B’O Spa l’année dernière, l’établissement thermal fait maintenant les yeux doux aux familles et lance le B’O Cottage.   

Le thermalisme médical appartient-il au passé ? À Bagnoles-de-l’Orne, ne posez jamais une question aussi inconvenante. Plus de 10 000 curistes viennent tous les ans “prendre les eaux” en Normandie avec l’espoir de traiter des affections rhumatismales, phlébologiques et gynécologiques. La cure thermale, c’est ce qui a fait Bagnoles, et l’eau qui jaillit de la Grande Source à 24 °C, n’est pas près de se tarir…

Et pourtant, Sylvain Sérafini, directeur de l’établissement, pense sans cesse à l’avenir. “La création du Spa thermal, l’année dernière, n’était qu’une première étape de notre renouveau. Depuis des années, nous observions le marché du bien être et sa croissance soutenue. J’étais persuadé qu’avec notre savoir-faire et notre cadre naturel, nous avions une belle carte à jouer…”

Au printemps 2012, pendant que le B’O Spa commence à diffuser ses arômes de pomme, un autre chantier débute discrètement sur la crête boisée qui domine les thermes. Un projet d’envergure puisqu’il s’agit de créer une nouvelle résidence hôtelière de 158 appartements modulables 4****.

 

La Belle Epoque revisitée

Depuis son corps principal dressé au-dessus de la piscine, l’établissement déploie deux grandes ailes orientées plein sud, face au jeune verger… Malgré ses dimensions imposantes, le bâtiment n’a rien d’un monolithe. Au contraire, il use de tous les codes de l’architecture Belle Époque : briques rouges en motifs géométriques, toitures en encorbellement, tourelles et balcons en bois, épis de faitage, gouttières en zinc… Un luxe de détails qui a déjà su abuser quelques curistes qui voyaient dans la nouvelle construction l’oeuvre d’une restauration réussie. Albert Christophle, fondateur du lotissement Belle Époque de Bagnoles, ne renierait certainement pas le B’O Cottage.

Ici, commente Sylvain Sérafini, tout est pensé pour le bien-être des familles, pour des groupes d’amis qui veulent se retrouver dans un cadre dont ils se souviendront longtemps. Les tribus reconstituées pour une cousinade, les grands-parents en vacances avec leurs petits-enfants, les couples romantiques, même les adolescents se sentent ici chez eux, car on a pensé à chacun de leurs besoins. Dans la modularité des appartements, mais aussi dans le choix des services.”

Le B’O Spa et le B’O Cottage constituent un duo de charme tourné vers le ressourcement. À chacun son rythme : en mode superactif pour profiter des activités nature dans la forêt des Andaines (marche nordique, parcours aventure…), en mode épicurien (pour un weekend champignons), en mode bien-être (pour profiter des soins d’hydrothérapie, du hammam et du vaporarium)… Mais pourquoi faudrait-il choisir ?

© S. Maurice : MyNormandie

Informations pratiques
ADRESSE
B'O Cottage
0811 90 22 33