Le Jardin Plume : une conversation avec la nature

Département : Seine-Maritime

 

Beaucoup de jardins sont comme des bulles hermétiques qui s’inventent leur petit monde. À l’opposé, le Jardin Plume est ouvert sur la nature et dialogue avec le paysage.

 

Une expression forte. On peut même parler d’une signature. Avec le Jardin Plume, Sylvie etPatrick Quibel ont créé un univers très personnel.Leur second livre récemment publié chezUlmer illustre avec beaucoup de subtilité le jeu qu’ils ontentrepris avec la nature depuis une vingtaine d’années.Ce livre donne l’illusion d’un jardin très spontané, maisaprès quelques pages, on comprend qu’il est au contraireextrêmement pensé et structuré. Cette liberté apparentene doit rien au hasard. Le ciel, la lisière de forêt, les perspectivesépurées ou les prairies foisonnantes ont un rôle à tenir dans l’organisation de l’espace.

Avant le Jardin Plume, Sylvie et Patrick Quibel avaient l’expérience d’un jardin cosy de taille modeste qui se confondait avec une pépinière professionnelle. Pour séparer ces deux domaines et s’exprimer plus librement, le couple est parti à la recherche d’un terrain plus vaste avec des possibilités d’accès de toute part. Ce terrain existait à Auzouville-sur-Ry, à une vingtaine de kilomètres de Rouen. Au bout d’une petite route, à l’extrémité d’un hameau, et bordé d’un chemin pour ouvrir des entrées indépendantes. Mais aussi sans vis-à-vis, au contact direct avec la campagne. “Sans être inhospitalier, se souvient Patrick Quibel, ce terrain plat paraissait plutôt austère et

assez venté. Nous l’avons découvert sous la grisaille, mais nous avons été séduits par cette vue très profonde plein sud jusqu’à la forêt.”

L’organisation du jardin s’est rapidement mise en place dès le premier été : d’évidence, ce serait un jardin de lumière. “Dans le sud, où l’on cherche à s’abriter du soleil, on aurait fait autrement. Ici, en Normandie on a un besoin vital de lumière. On n’allait pas planter un rideau d’arbres mais seulement remplacer les vieux pommiers en mauvais état. Il ne fallait pas refermer le paysage, seulement se protéger du vent.” (…)

 

Retrouvez l’intégralité de ce reportage dans notre hors-série N°4 : http://mynormandie.fr/produit/hors-serie-n4-copier-2/

Informations pratiques
ADRESSE
Le jardin plume

790, rue de la Plaine • 76116 Auzouville-sur-Ry
02 35 23 00 01 • http://lejardinplume.com
Ouverture jusqu’au dimanche 21 octobre 2018
Mercredi et samedi : 10h-12h / 14h-18h
Jeudi, vendredi et dimanche : 14h-18h
Fermé : 8 et 21 mai
Tarif adultes 9,50 € ; enfant de 10 à 13 ans 5 €