Appartement témoin de Saint-Lô

Département : Manche

Le 75eanniversaire du Débarquement, c’est évidemment le souvenir du D-Day, et dans son sillage, la reconstruction des villes normandes détruites par les bombardements alliés.

Saint-Lô, surnommée « Capitale des Ruines » par Samuel Becket, aurait pu être définitivement rayée de la carte. Détruite à 85 % en 1944, la ville a mis 20 ans à se relever. Comme elle ne pouvait plus retrouver son allure d’avant-guerre, la reconstruction, pensée par l’architecte Marcel Mersier et lancée à partir du 6 juin 1948, l’a propulsée d’un coup dans la modernité.  Pour le 75eanniversaire du Débarquement, la Ville de Saint-Lô a donc choisi d’évoquer cette période en réaménageant un appartement typique des années 50, avec son mobilier d’époque, son électroménager… et un nouvel art de vivre jusque-là inconnu de la majorité des Normands. 

Confort moderne

Robert Blaizeau, directeur des Musées de Saint-Lô, à l’initiative de ce projet, explique les caractéristiques de cet appartement de 60 m2, situé dans l’Enclos : « Le grand progrès, avec ces nouveaux appartements qui se construisent progressivement à Saint-Lô, c’est la luminosité. On découvre aussi un confort peu répandu jusque-là : les salles de bain, les WC, l’équipement des cuisines, dont l’énorme frigo américain est le symbole. Autant que la télévision ou le téléphone… On change radicalement d’époque en quelques années seulement. »

Cette reconstitution s’est faite à partir du mobilier provenant des collections départementales ou de la Ville, mais aussi grâce à de dons ou des prêts de particuliers. Dans le salon, les meubles – dont une commode et des fauteuils signés par le designer René Gabriel -,rappellent que les architectes ont répondu à la mission de reconstruire la France portée par le gouvernement, mais aussi les créateurs de mobilier qui devaient concevoir des modèles économiques, simples et rapides à fabriquer à grande échelle, sans négliger l’esthétique.

L’appartement témoin de Saint-Lô se visite jusqu’au 29 septembre après un bref parcours dans la ville au départ du musée des Beaux-Arts, du mardi au dimanche, à 14 h et 16 h.  

Réservations conseillées au 02 33 72 52 55 puisque chaque visite est limitée à 12 personnes. 

www.saint-lo.fr

Informations pratiques