BatailleCouv
vimoutiersPegasuscollevilleSteMariemervilleCriqueville

La Bataille de Normandie

29€

La Bataille de Normandie
vue du ciel
Textes et photos : Francis Cormon

168 pages • Format 225 x 225 mm • Bilingue Français/Anglais
ISBN 978-2-9547722-1-9 • Prix public : 29 €

Catégories : , .

Description Produit

La Bataille de Normandie est l’une des plus grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale, et probablement la plus emblématique puisqu’elle s’amorce le 6 juin 1944. Ce fameux « Jour  J » par lequel débute le Débarquement sur les côtes normandes. Avec 150  000 hommes, les Alliés parviennent ainsi à ouvrir un nouveau front sur le sol européen, qui s’étend de l’est du Cotentin jusqu’à l’ouest du Calvados. La libération de la Normandie ne sera effective qu’au terme de combats acharnés qui prendront fin avec la prise du Havre, le 12 septembre.
Pilote de paramoteur et spécialiste de photographie aérienne, Francis Cormon propose une vision inédite du théâtre des opérations. La Pointe du Hoc, Saint-Lô, Omaha Beach, Arromanches, Bayeux, Bénouville, la Poche de Falaise, la Bataille de Chambois, Lisieux, Ardouval…, ce panorama à la verticale des lieux de mémoire étonne et pose une question : quel avenir pour ces vestiges historiques devenus des sites touristiques mondialement connus ? Une réponse pourrait être donnée par le classement au Patrimoine mondial de l’Unesco. La région Basse-Normandie porte aujourd’hui cette candidature.

 

Francis Cormon
Pratiquant la photographie aérienne en paramoteur depuis l’année 2000, le ciel normand est devenu pour Françis Cormon un véritable terrain de jeu. La grande diversité des paysages normands lui permet de se renouveler à l’infini et de diversifier les regards.
« Si le vol est une histoire assez récente, la photographie en revanche a toujours fait partie de ma vie. Avec un père  amateur éclairé, je suis un peu tombé dans la marmite. Depuis l’adolescence, passionné de nature et déjà équipé d’un objectif macro, j’ai pu forger mon regard et ma technique en tirant le portrait de toutes sortes de bestioles. C’est certainement aussi la raison qui m’a poussé à devenir professeur de sciences. La photo subaquatique m’a aussi beaucoup occupé, mais c’était alors une activité frustrante pour celui qui habite loin de la mer. Délaissant l’eau pour l’air, un milieu tout aussi technique à fréquenter, mais beaucoup plus rapidement accessible, je n’ai que quelques vols à mon actif quand je troque mes pellicules pour un capteur. Surfant sur la vague du numérique, je crée un site internet (www.photo-paramoteur.com), et je bascule progressivement vers une nouvelle activité professionnelle.
Aujourd’hui, avec plus de 11 000 photographies en ligne bien référencées, Francis Cormon publie fréquemment ses images dans la presse. Il est aussi l’un des collaborateurs réguliers du magazine MyNormandie.