Pierriers de Normandie : une première réserve naturelle à Bagnoles-de-l’Orne

Posté le : 05-11-2019 - Écrit par : - Dans la catégorie : Non classé
Pierrier

Ils sont les témoins de l’histoire de la terre et en particulier de la Normandie lors des glaciations quaternaires. Les pierriers de Bagnoles-de-l’Orne, situés en pleine ville, sont désormais classés Réserve Naturelle Régionale des Pierriers de Normandie, ce qui en fait la 6e réserve normande. Et ce n’est qu’un début car dans les 10 ans à venir, la Région souhaite agrandir cette réserve et constituer un réseau de pierriers qui serait représentatif de leur diversité afin de produire des études scientifiques. L’enjeu étant de définir des actions à conduire pour protéger ces milieux uniques en Normandie.  

Pour les Bagnolais, les pierriers appartiennent à leur environnement quotidien mais pour les Normands, ils sont atypiques. Alors pourquoi s’intéresser à ces milieux aujourd’hui et que représentent-ils ? D’abord, les pierriers ont une grande valeur géologique et paléo-environnementale (formation de grès armoricain avec des traces fossiles). Ensuite, ils abritent une biodiversité originale (mousses, lichens, araignées…). Enfin, avec leurs éboulis et pentes rocheuses, ils sont d’une grande originalité dans le paysage normand. Le Roc au Chien à Bagnoles de l’Orne est donc à considérer comme un « monument naturel » du Parc naturel régional Normandie-Maine.