L’océan commence en Normandie !

Posté le : 05-03-2018 - Écrit par : - Dans la catégorie : Non classé
Mynormandie.fr Cité de la mer Cherbourg Dauphins ©Corlet presse.jpg.

Et c’est la Cité de la Mer de Cherbourg qui l’affirme en ouverture de la saison 2018 avec une nouvelle exposition consacrée aux ressources de la côte normande. Cette exposition, réalisée par les scientifiques de la Cité de la Mer, démontre qu’il n’est pas nécessaire de penser rivages lointains pour s’émerveiller devant la faune marine. Le littoral normand compte lui aussi des représentants emblématiques tels que le requin pèlerin, qui peut atteindre 12 m, le requin renard (6 m), le requin taupe (4 m) la grande roussette (2 m) et la modeste émissole tachetée (1,50 m). Pour représenter cette hiérarchie, la Cité de la Mer a conçu une fresque intégrée dans le parcours de visite qui remet chacun à sa place. Des requins donc, mais la côte normande est aussi fréquentée par des dauphins qui évoluent entre la baie de Seine et la baie du Mont-Saint-Michel. Le GECC (Groupe d’études des Cétacés du Cotentin) observe et analyse l’évolution de cette population sédentaire estimée à 570 individus, ce qui en fait l’une des plus importantes en Europe.

 

Veaux marins et tortue caouanne

Les phoques veaux marins, pour leur part, sont présents dans la baie du Mont-Saint Michel, mais la colonie la plus importante se situe bien dans la baie des Veys (lire notre dossier Cotentin). Avec 160 individus, c’est le deuxième banc de France ! Mais il est probable qu’une autre espèce leur vole la vedette dans les semaines à venir. La Cité de la Mer vient en effet d’accueillir une nouvelle ambassadrice : la tortue caouanne. Un bassin lui est d’ailleurs entièrement dédié. Âgée de 7 ans, cette “tortue à grosse tête”, capable de casser les carapaces de crustacés avec son bec, n’a pas encore de nom. Et pour cause, son sexe n’est toujours pas déterminé. Issue d’un programme de reproduction mené au Marineland d’Antibes, cette tortue caouanne appartient à une espèce qui fréquente la Manche et la Mer du Nord. 26 observations officielles ont été signalées entre 1953 et 2011. La rareté de ces apparitions n’est pas étonnante. L’espèce est classée dans la catégorie “vulnérable” depuis 2015 par l’Union internationale pour la Conservation de la Nature.

Exposition jusqu’au 30 septembre.
www.citedelamer.com

 

Mynormandie.fr Cité de la mer Cherbourg Dauphins ©Antoine Soubigou_

© Antoine Soubigou