Le Havre et Cherbourg Submergées par les livres

Posté le : 04-12-2015 - Écrit par : - Dans la catégorie : Non classé
My Normandie Le Havre Cherbourg  1.jpg

En Normandie, l’automne, c’est la saison des feuilles mortes et parfois celle des éclosions. À Cherbourg, la bibliothèque Jacques Prévert, nouvelle formule, rouvre ses portes après trois ans de travaux. Au Havre, le Petit Volcan s’est lui aussi métamorphosé pour devenir la bibliothèque Oscar Niemeyer. Belle saison pour les livres.

Peu de villes sont, comme Le Havre, aussi étroitement identifiables à leurs architectes. Le nom d’Auguste Perret est synonyme de la Reconstruction ; celui d’Oscar Niemeyer de la Maison de la Culture. Oui, ce fameux “pot de yaourt” inauguré en 1982. Pas très flatteur. Le nom de Volcan (qui est aussi celui de la Seine nationale qui occupe le bâtiment principal) lui sied mieux.

En 2008, la Ville du Havre avait lancé une réflexion pour restructurer les aménagements du site. La salle de spectacle du Grand Volcan a été reconfigurée début 2015 et le Petit Volcan parachève aujourd’hui la rénovation de cet ensemble emblématique. L’édifice, initialement dédié au spectacle, est devenu une bibliothèque. Cette réhabilitation a été autorisée par Oscar Niemeyer lui-même dès 2006 et l’équipe Deshoulières-Jeanneau, associée à Sogno-Architecture, spécialisée dans la création de bibliothèques, est parvenue à redonner un sens à l’aménagement des lieux. Car la difficulté était d’exploiter rationnellement un espace en béton brut, de forme ronde et dépourvu d’ouvertures. Françoise Sogno détaille : “Notre travail a consisté à trouver des sources de lumière naturelle, à imaginer une utilisation des espaces enfouis sous l’enveloppe de béton et à mettre en valeur les parois que nous voulions conserver.” Résultat : 114 000 ouvrages ont réussi à entrer dans l’édifice tout en ménageant près de 600 places de consultation.

www.lireauhavre.fr

 

 

Jacques Prévert et le Quasar

Dans le même temps, une réflexion était également menée par la Ville de Cherbourg pour rénover un ensemble culturel composé, dans le même périmètre urbain, d’un musée des Beaux-Arts, d’un théâtre à l’italienne, d’une artothèque et d’une bibliothèque. Le tout rassemblé sous une nouvelle bannière : le Quasar. Quelques semaines avant l’ouverture du musée, la bibliothèque Jacques Prévert vient d’investir les lieux (plus grands, plus accessibles). Sur les 200 000 documents disponibles, la moitié est en accès libre. Lors d’une visite de chantier, nous avions été séduits par l’ambiance feutrée des lieux, due à un filtrage acoustique, mais aussi par l’esprit “salon” que l’on retrouve dans les espaces de lecture. Mobilier design, signalétique efficace, circulations fluides, tables de travail avec prises pour les ordinateurs, wi-fi et prêt de tablettes… Si nous étions Cherbourgeois, la bibliothèque deviendrait à coup sûr notre seconde maison, d’autant plus qu’elle communique directement avec le musée Thomas Henry, l’autre locataire du Quasar. Nous consacrerons un reportage complet à ce nouvel ensemble culturel dans le numéro de printemps.

 

www.ville-cherbourg.fr

 

My Normandie Le Havre Cherbourg  2

© Photos Erik Levilly – Ville du Havre  Jean-Michel Enault – Ville de Cherbourg