La Tapisserie de Bayeux en Angleterre ?

Posté le : 18-01-2018 - Écrit par : - Dans la catégorie : Non classé
TapisserieBayeux-MyNormandie

Dans quelques années, la Tapisserie de Bayeux disposera d’un nouvel écrin avec son futur musée qui devrait ouvrir en 2024. Que deviendra-t-elle durant les travaux ? Une piste est avancée, qui l’éloignerait de Normandie.

La Tapisserie de Bayeux franchissant la Manche pour être présentée au public à Londres ? Un doux rêve que les Anglais caressent depuis longtemps, mais qui ne s’est jamais réalisé, même lorsqu’elle fut demandée en 1956 pour le couronnement de la reine d’Angleterre. Si pour l’heure aucune demande officielle n’a été faite à ce jour, l’idée commence à être prise très au sérieux dans les hautes sphères. Pour preuve, l’éventualité d’un prêt est inscrite à l’ordre du jour du prochain sommet franco-britanniques organisé le 18 janvier à Sandhurst, au sud de Londres. Une belle occasion de rapprocher nos deux pays dans le nouveau contexte du Brexit, et un sacré symbole qui serait aussi probablement une aubaine médiatique pour la ville de Bayeux.

 

Un prêt sous conditions

« Le plus important étant la conservation de l’œuvre, la ville et les services de l’État sont ouverts au prêt selon certaines conditions », souligne Patrick Gomont. La première concerne évidemment l’état de conservation de la toile qui pourrait nécessiter une restauration pour stabiliser l’œuvre et l’autoriser à un tel voyage. La seconde serait d’accompagner ce prêt d’un partenariat institutionnel fort entre le Musée de la Tapisserie et les musées britanniques (British Museum, British Library, National Gallery…). Enfin, il faudrait un accord sur le calendrier. La Tapisserie devant être impérativement rendue pour la réouverture du musée en printemps 2024, le prêt ne pourrait intervenir que durant la dernière phase des travaux, donc courant 2023.

Messieurs les Anglais, décidez les premiers !