Côte fleurie : le charme normand toujours au top ?

Une toile d’Eugène Boudin, un week-end en amoureux, une balade le long de la falaise, une nuit sur le sable fin, une tartine de crevettes un matin brumeux, le soleil qui irradie la plage encore humide, les volets d’une villa Belle Epoque qui claquent au vent marin…

 

La Côte Fleurie, c’est un peu tout cela à la fois, une madeleine de Proust pour beaucoup d’entre nous. De l’embouchure de l’Orne à celle de la Seine, ce pays offre une incomparable diversité d’atmosphères en une petite cinquantaine de kilomètres. Stations balnéaires, ports de pêche, zones naturelles, falaises, dunes, marais, bois… Du charme et de l’authenticité à deux petites heures de Paris, un eldorado où chacun pourra trouver territoire à sa mesure, qu’il soit randonneur fou de nature, citadin branché, joueur accro et cinéphile impénitent…

Texte et photos Jean-Michel Leligny

Retrouvez l’intégralité de ce dossier de 30 pages dans le magazine MyNormandie N°2 .

_JML6774bis
_JML3713bis
_JM37896bis
_JM34154bis
_JM34524
_JM34235
Deauville. Premier beaux-jours. Jeunes de la banlieue parisienne
_JM34142