Championnat du monde de kayak-polo : 10 bonnes raisons d’y aller

Posté le : 08-09-2014 - Écrit par : - Dans la catégorie : Non classé
MyNormandie_Magazine_Thury_Kayak_1

Du 22 au 28 septembre, Thury-Harcourt et la Suisse Normande accueillent le championnat du monde de kayak-polo. L’évènement est unique, des milliers de spectateurs sont attendus et la fête promet d’être immense. Pour finir de vous convaincre de venir, voici d’autres arguments.

 

MyNormandie_Magazine_Thury_Kayak

 

1 – Découvrir un sport qui gagne à être connu

Vous aimez la rudesse du rugby, l’intensité du handball et la stratégie du basket-ball ? Et bien, vous serez servis puisque le kayak-polo c’est une combinaison de tous ces sports, sur l’eau ! Très facile à comprendre (mettre le plus de buts avec ses mains ou à l’aide de sa pagaie) et spectaculaire (beaucoup de contacts !), vous ne pourrez qu’être pris au jeu !

 

2 – Supporter la France, favorite de ces mondiaux

Et oui ! En 10 éditions, les hommes ont été sacrés champions du monde à deux reprises (2006 et 2010), une fois vice-champions (2008) et médaillés de bronze lors de la dernière compétition en 2012. Chez les femmes, la sélection a terminé à 6 reprises sur la troisième marche du podium, une fois à la deuxième place et reste sur une déconvenue en 2012… Les espoirs garçons défendront, eux, leur titre de champions, tandis que les filles, secondes en 2012, convoitent la première place. Autant vous dire que les équipes françaises ne sont pas là pour faire de la figuration et comptent faire le plein de médailles sur leurs terres !

 

3 – Vivre un évènement de classe mondiale !

Les compétitions internationales, il n’y en a pas tous les jours en Normandie. Mise à part cette année, d’accord… Imaginez un peu : plus de 700 athlètes, 27 nations représentées et 50000 spectateurs attendus : Thury va prendre des airs de Babylone ! Par ailleurs, les Mondiaux de kayak-polo sont réputés pour leur ambiance très bon enfant. Vous aurez ainsi le loisir de converser avec des Australiens, trinquer avec des Polonais et chambrer les Brésiliens !

 

4 – Célébrer la troisième mi-temps

Ok, il y a le sport. Mais il y a aussi la fête ! Du 22 au 28 septembre, plusieurs dates et manifestations sont d’ores et déjà à cocher dans vos agendas. Mardi 23 septembre, les équipes défileront en ville à partir de 18h20 (départ mairie). La cérémonie d’ouverture se poursuivra juste après, à 18h50, sur le site du Traspy avec concert et spectacle pyrotechnique. D’autres concerts animeront également le site, mercredi, jeudi et samedi soirs (20h30-21h). Des conférences, des spectacles, une séance de cinéma sont également programmés. Sans oublier, la cérémonie de clôture de ces mondiaux le dimanche 28 septembre…

 

5 – Profiter, c’est gratuit !

Si ça, ce n’est pas une bonne raison ! Vous en connaissez beaucoup, vous, des compétitions mondiales où vous rentrez comme ça, sans rien payer ?

 

6 – Participer au week-end de la randonnée et des sports

Véritable évènement en Suisse Normandie, le week-end de la randonnée et des sports, traditionnellement programmé mi-juin, est exceptionnellement intégré aux Mondiaux. Vous pourrez participer, en journée et en soirée, à des excursions pédestres accompagnées sur différents thèmes : « 70e anniversaire du Débarquement et libération de Thury-Harcourt », « Bonne Nouvelle ! », « De l’Orient express au Picasso », « Les Bords de l’Orne et les Hauts de Thury ». De nombreuses autres animations gratuites vous seront aussi proposées : un village d’exposants, des ateliers culinaires, des initiations à l’escalade, au tir à l’arc, aux arts du cirque… 

 

7 – Profiter des charmes de la Suisse Normande

En prendre plein la vue depuis le Mont Pinçon (point culminant de la Suisse Normande) ou à la Roche d’Oëtre (cette falaise atypique qui évoque un visage vu de profil). S’enivrer de l’ambiance des guinguettes de Pont-d’Ouilly ou de Clécy. Remonter la voie verte à pied ou à vélo. Admirer la nature et les couleurs de l’automne… Oui, vous succomberez forcément à ce territoire de caractère !

 

8 – Faire le plein d’adrénaline

Vous pensiez que la Suisse Normande n’était que calme et volupté, détrompez-vous ! Si vous avez le cœur bien accroché, vous pourrez faire du canoë sur une des nombreuses bases de loisirs, de l’accro-branche à la Roche d’Oëtre, parcourir la Via ferrata et faire de l’accro-jump, de la varape, ou de la luge d’été à Clécy. Voire du parapente à Saint-Omer… Comme le dit son slogan, « la Suisse Normande c’est le plein d’émotions ».

 

9 – Jouer les VIP avec son Pass Suisse Normande

Aux mondiaux de kayak-Polo, vous êtes quoiqu’il arrive gagnants ! Pensé par l’office de tourisme de la Suisse Normande et disponible sur le village de ces championnats, le Pass Suisse Normande vous permet de bénéficier de réductions et de cadeaux chez de nombreux commerçants partenaires : restaurants, spa, vélorail, luge d’été, location canoë-kayak, golf, cinéma, centre aquatique, discothèque mais aussi boutiques de prêt-à-porter, opticien, bijouteries…  Avec trois tampons d’achat, un cadeau vous sera même remis par l’office de tourisme de la Suisse Normande !

 

10 – Savourer quelques spécialités normandes

Le calcul est simple : Normandie terre de gastronomie + tradition de bonne chère des montagnards = Suisse Normande. Parmi les spécialités à déguster, nous vous conseillons la tourte de canard, la poule au blanc, le bourdelot d’Athis (pomme pâtissière), le gruyère de Carrouges, le pain brié, le bec de Flers (chausson à la pomme et rhubarbe)… À accompagner d’un poiré ou pour les plus courageux d’un verre de chifoine (liqueur de plantes et fruits macérés dans du calvados).

 

 

MyNormandie_Magazine_Thury_Kayak_2

 

Plus d’informations : www.thuryharcourtcanoe2014.com et http://otsuissenormande.e-monsite.com