Bataille d’Hastings

Les fantassins de Guillaume le Conquérant

DEX AIE est une compagnie de reconstitution historique spécialisée sur le thème de la Normandie ducale. L’association de passionnés participe à chacune des reconstitutions de la bataille d’Hastings et elle espère prendre part à l’édition 2016, les 15 et 16 octobre. Laurent Fierville, son président, nous détaille l’équipement d’un soldat normand en 1066.

 

cotte

La cotte de mailles
Le guerrier normand au XIe siècle porte le haubert (cotte de mailles)
comme première protection corporelle.

 

camail
Le camail
Détail sur l’assemblage des anneaux du haubert.
Celui-ci est complété par une capuche également faite d’anneaux d’acier (le camail).

 

casque
Le casque à nasal
Le fantassin porte un casque conique normand à nasal. Sa face est protégée par une camail.

 

Bouclier
Le bouclier
Le bouclier du guerrier normand est en forme d’amande pour protéger les jambes.
Il possède un motif animal, et dans sa partie centrale, un umbo.
Cette pièce bombée protège la main et permet de détourner les traits.

 

lance
La lance
Le guerrier maniant la lance. On peut distinguer le pommeau en forme d’amande de son épée.  
Ses jambes sont entourées de bandes molletières.

 

famille
La famille du fantassin
Entouré de sa famille, le guerrier se prépare à partir au combat.

 

archer
Le jeune archer
Le fils du fantassin n’est pas encore assez aguerri pour accompagner son père.
Il doit encore s’entraîner à manier le longbow, un arc droit.

 

 

Pour en savoir plus sur le hors-série Normandie médiévale : http://mynormandie.fr/promotion/la-normandie-medievale/

Pour contacter Dex Aïe : laurent.fierville@hotmail.fr